Logo Université Laval Logo Université Laval Logo Université Laval

Détail de la nouvelle

Débusquer l’hypertension masquée

Une étude décrit les facteurs qui augmentent le risque d'être atteint de cet insidieux problème de santé

Êtes-vous un homme? Avez-vous plus de 40 ans? Avez-vous un diplôme collégial ou universitaire? Trimbalez-vous un surpoids? Fumez-vous? Prenez-vous six consommations d’alcool ou plus par semaine? Si vous avez répondu oui à ces questions, vous courez un plus grand risque d’être atteint d’hypertension masquée. C’est ce que suggère une étude publiée dans l’European Journal of Preventive Cardiology par une équipe de la Faculté de médecine et du Centre de recherche du CHU de Québec – Université Laval.

L’hypertension masquée sévit dans la vie de tous les jours sans être détectée lors d’un examen médical. Jusqu’à 30 % de la population serait aux prises avec ce problème de santé que l’on décrit comme un tueur silencieux. Le risque d’événements cardiovasculaires chez les personnes ayant une hypertension masquée est presque aussi élevé que chez les personnes dont l’hypertension fait l’objet d’un suivi médical.