Logo Université Laval Logo Université Laval Logo Université Laval

Détail de la nouvelle

De l'avantage d'être intense

Chez les gens qui suivent un régime, la pratique d'exercices vigoureux, qu'il s'agisse de musculation ou d'activités aérobiques, favorise la perte de poids avant l'atteinte d'un nouvel équilibre énergétique.

Chez les personnes au régime, les exercices physiques vigoureux favoriseraient une plus grande perte de poids avant l'atteinte d'un nouvel équilibre énergétique

Vous tentez de perdre du poids et vous voulez mettre toutes les chances de votre côté? Une recherche qui vient de paraître dans la revue Applied Physiology, Nutrition, and Metabolism suggère que l’intensité pourrait être votre alliée. En effet, la pratique d’activités physiques vigoureuses favoriserait une diminution plus grande des réserves adipeuses avant l’atteinte d’un nouvel équilibre énergétique.

L’équipe internationale qui a réalisé cette étude a recruté 78 personnes de 50 à 70 ans qui étaient sédentaires et qui avaient un surpoids. Chaque participant devait suivre une diète provoquant un déficit énergétique d’environ 500 calories par jour. De plus, les chercheurs avaient conçu trois programmes d’entraînement qui combinaient, d’une part, des activités aérobiques, comme l’aquaforme, le vélo ou la marche, et, d’autre part, des exercices de musculation effectués avec des poids ou sur appareils. Les sujets du groupe 1 avaient droit à la combinaison musculation intense – aérobie faible, les sujets du groupe 2 à celle musculation faible – aérobie intense et les sujets du groupe 3 à la combinaison musculation faible – aérobie faible.

Tel que prévu, les trois premiers mois de l’intervention ont provoqué une perte de poids – environ 7 kg en moyenne – et de graisses – environ 5 kg en moyenne – chez les participants des trois groupes. Après 3 mois, lorsqu’un nouvel équilibre a été atteint, la perte de masse adipeuse était de 1,5 à 2 kg plus grande chez les participants des groupes 1 et 2 que chez ceux du groupe 3.

« Peu importe qu’il s’agisse de musculation ou d’activités aérobiques, des exercices d’intensité élevée favorisent une plus grande perte de poids avant l’atteinte d’un plateau », constate Angelo Tremblay, professeur au Département de kinésiologie, chercheur à l’Institut sur la nutrition et les aliments fonctionnels (INAF) et premier auteur de l’étude.

Lire la nouvelle complète du journal Le Fil