Logo Université Laval Logo Université Laval Logo Université Laval

Détail de la nouvelle

3 questions à Marc-André Dugas

Sur le trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité

Le 31 janvier dernier, une quarantaine de pédiatres lançaient un cri d’alarme dans une lettre ouverte. Selon les données de l’Institut national d’excellence en santé et service sociaux, la consommation de médicaments visant à traiter le trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité (TDAH) a bondi au Québec ces dernières années. Ce sont 15 % des Québécois de 10 à 17 ans qui auraient recours à ces psychostimulants, prescrits par des médecins de famille ou des pédiatres, alors qu’environ 5 % des jeunes du même âge en utilisent dans le reste du Canada. Il s’agit d’une situation plutôt inquiétante selon Marc-André Dugas, directeur du Département de pédiatrie.

Lire la nouvelle complète du journal Le Fil