Logo Université Laval Logo Université Laval Logo Université Laval

La responsabilité sociale… plus qu’une obligation pour la Faculté

Au Canada, la responsabilité sociale fait partie des conditions d’agrément des programmes de formation. Plus qu’un standard à atteindre pour l’agrément, la responsabilité sociale est tissée dans la planification et le fonctionnement de toute notre Faculté, de l’admission au curriculum, en passant par la recherche. Selon l’OMS, la responsabilité sociale est l’obligation d’orienter la formation que les facultés de médecine donnent, les recherches qu’elles poursuivent et les services qu’elles dispensent, vers les principaux problèmes de santé de la communauté, région et/ou nation qu’elles ont comme mandat de servir. Ancrée dans les valeurs d’altruisme (intérêt prioritaire porté au bien-être de la société) et d’altérité (souci d’intégration au contexte social), la responsabilité sociale vise les principes humanistes de qualité, équité, pertinence et efficience. À cet égard, la Faculté s’est donné une instance dédiée, le Vice-décanat à la responsabilité sociale, pour soutenir de façon transversale l’ensemble des activités touchant la responsabilité sociale :

  1. Favoriser l’implication citoyenne.
  2. Investir notre rôle social d’agent de changement avec transparence et bienveillance.
  3. Soutenir l’effort philanthropique.
  4. S’engager en santé mondiale, à l’international comme auprès des populations plus vulnérables et des communautés Premières Nations et Inuits.
  5. S’assurer que nos cohortes de finissants soient diversifiées et aptes à répondre aux besoins en santé et bien-être de la population de notre territoire.
  6. Former des professionnels collaboratifs ayant le sens du devoir et des responsabilités et empreints de respect de l’autre, d’altruisme, d’éthique et du souci de justice sociale.
  7. Offrir un milieu de vie stimulant qui encourage la santé et le bien-être de nos étudiants, de nos enseignants, de nos professeurs, de nos chercheurs et de nos employés.

Une priorité commune aux 4 facultés de médecine au Québec

Les quatre facultés de médecine québécoises font de leur responsabilité sociale en santé une priorité, tout en reconnaissant qu’elle dépasse leur champ d’influence. Ainsi, elles s’engagent à interpeller leurs instances intra et interuniversitaires en prônant la collaboration interprofessionnelle et intersectorielle. Elles affirment la nécessité de renforcer les partenariats avec les différents acteurs engagés à l’égard de la santé durable et du bien-être des populations et des collectivités, soit les établissements d’enseignement, les communautés (de patients et de citoyens), les décideurs politiques, les professions de la santé et les gestionnaires en santé.

Les quatre facultés vont s’assurer que :

  • Les professionnels de la santé actuels et futurs soient aptes à mener à bien leur mission de fournir des services publics de grande qualité qui soient pertinents, efficients et équitables (mission d’éducation).
  • Leurs activités de recherche reflètent les besoins prioritaires identifiés ensemble avec les populations qu’elles desservent (mission recherche).
  • Leur participation à la transformation du système de la santé et des services sociaux s’effectue en partenariat élargi en misant sur les principes humanistes de la responsabilité sociale (mission service).