Logo Université Laval Logo Université Laval Logo Université Laval

Faire de la recherche pour cultiver des tissus humain

Ce secteur de recherche multidisciplinaire et très novateur qu’est la médecine régénératrice vise la reconstruction de tissus ou d’organes transplantés chez des patients. Cette approche de traitement mise au point à partir des connaissances dans les domaines du génie biologique et de l’ingénierie des matériaux offre une solution aux problèmes engendrés par le manque d’organes à greffer.

En médecine moléculaire, par ailleurs, on s’est donné pour mission d’étudier les bases moléculaires des pathologies et de mettre au point de nouvelles approches diagnostiques et thérapeutiques à l’aide d’outils moléculaires.

Nos professeurs-chercheurs sont reconnus sur les scènes nationale et internationale dans ce secteur. Leurs expertises sont complémentaires : génomique, protéomique, bio-informatique, signalisation hormonale, chimie médicinale, nanotechnologie, etc.

Thématique régénératrice et moléculaire

Des exemples de recherches faites à la Faculté

La recherche sur la reconstruction des tissus est organisée autour des thèmes suivants :

  • cellules souches, différenciation et interactions cellulaires
  • reconstruction tissulaire cutanée, cardiovasculaire, orthopédique, ophtalmologique, pulmonaire et urinaire
  • applications biologiques des tissus reconstruits (physiologie, pathophysiologie, pharmacologie, toxicologie, transplantation) et essais précliniques
  • applications cliniques en thérapie cellulaire et tissulaire
  • mise au point de biomatériaux compatibles qui agissent de manière proactive avec le corps humain

Les chercheurs en médecine moléculaire s’intéressent à l’étude des interactions entre les facteurs génétiques, épigénétiques, hormonaux et environnementaux des maladies complexes. Les principaux thèmes de recherche sont :

  • les facteurs de risque, afin d’accélérer la mise au point de modèles de prédiction, l’amélioration des interventions de réduction du risque et des approches thérapeutiques
  • la biologie structurale et la génomique fonctionnelle des mécanismes d’action, de formation et d’inactivation des hormones stéroïdiennes
  • la découverte et la synthèse de nouveaux médicaments pour le traitement de nombreuses pathologies et l’optimisation de leur utilisation basée sur la pharmacogénomique
  • le rôle des autres messagers chimiques et biochimiques extracellulaires, dans des interactions complexes entre différents systèmes physiologiques, dont les systèmes hormonl, nerveux et immunitaire

Consultez les plus récents articles liés à la thématique :

Programmes d'études

Les programmes d'études aux cycles supérieurs suivants peuvent être liés à la thématique de médecine régénératrice et moléculaire :

Voyez tous les programmes offerts

Le saviez-vous?

La cornée humaine peut être reconstruite in vitro?

Découvrez la contribution de certains de nos chercheurs

Entrevue avec Véronique Moulin

Véronique Moulin, professeure au Département de chirurgie et chercheure au Laboratoire d'organogénèse expérimentale (LOEX), s’est entretenue sur les ondes de Radio-Canada Ontario sur la greffe de tissus humains et les essais cliniques de reconstruction de peau.


Stéphane Bolduc

Fabriquer des vessies vivantes

« Si, d’ici une dizaine d’années, je pouvais dire à un de ces enfants : " Écoute, je vais prélever quelques-unes de tes cellules et les cultiver en laboratoire afin de développer une paroi " vivante " qui permettra d’agrandir pour de bon ta vessie" , je serai très heureux, car je pourrai dire que j’ai grandement aidé cet enfant-là.»

Stéphane Bolduc, professeur au Département de chirurgie et chercheur au CRCHA


Julie Fradette

La face cachée des tissus adipeux

Julie Fradette, professeure au Département de chirurgie et chercheure au CRCHA

Pour contrer les importantes pertes tissulaires à la suite d’un accident, de brûlures profondes et étendues ou d’une mastectomie, Julie Fradette se fie aux propriétés des cellules souches contenues dans les tissus adipeux. Ces cellules multipotentes peuvent se différencier, selon les conditions de culture, en adipocytes ou en plusieurs autres types cellulaires. Aussi, les tissus adipeux reconstruits en laboratoire sont de bons modèles pour effectuer des tests pharmacotoxicologiques.

Direction et personnes-ressources

Vice-décanat à la recherche et aux études supérieures
Pavillon Ferdinand-Vandry
Université Laval
1050, avenue de la Médecine,  local 4645
Québec, Québec G1V 0A6
Canada

Renseignements - Secrétariat :
418 656-2690
vdres@fmed.ulaval.ca

Lucie Germain
Vice-doyenne à la recherche et aux études supérieures
418 656-2690
vice-doyen.recherche-et-etudes-superieures@fmed.ulaval.ca

Volet recherche

Volet études aux cycles supérieurs - selon le programme d'études