Logo Université Laval Logo Université Laval Logo Université Laval

Critères de sélection des corps

Voici la liste des critères à respecter pour qu’un corps puisse être utilisé pour l’enseignement et la recherche :

  • Le corps ne doit pas avoir subi d’opération récente (2 mois) ou de don d’organes au moment du décès. Il ne doit pas avoir été autopsié ni embaumé.
  • Le corps doit avoir été réfrigéré dans les 6 heures suivant le décès et être en bon état de conservation.
  • Le transport vers le laboratoire d’anatomie doit être effectué dans les 48 heures suivant le décès. Le corps ne peut donc pas être exposé avant son transport à l’Université Laval.
  • Le corps ne doit pas être déformé par la maladie (ex. : membres recroquevillés ou scoliose), avoir été brûlé ou avoir subi d’accident majeur.
  • La personne ne doit pas avoir eu la jaunisse. Son décès ne doit pas avoir été causé par une maladie contagieuse (ex. : hépatites A, B ou C, sida, septicémie, choc septique, SARM, SRAS, infection à C. difficile, etc.).
  • Le corps ne doit pas avoir de sonde, de drain ou de colostomie.
  • Le poids du corps doit être proportionnel à sa taille. Les installations du laboratoire font en sorte que le poids du défunt ne doit pas excéder 82 kg (180 livres) et sa taille ne doit pas dépasser 1,8 m (6 pieds).

Il arrive à l’occasion que le laboratoire d’anatomie de l’Université Laval dispose de suffisamment de corps pour ses besoins et que l’espace ne permette pas d’en accueillir d’autres. Il est donc possible qu’un corps soit refusé même s’il répond à tous les critères énumérés. Dans ce cas, la famille peut continuer les démarches auprès d’autres établissements d’enseignement au Québec qui reçoivent des corps.